Les vendanges à Fogo

 

Contrairement à l’Europe, au Cap-Vert, ou plutôt à Fogo, la récolte commence au début de Juillet et dure jusqu’au début Septembre.
La culture de dura plus de cent ans, qui a été introduit par les Portugais avec des variétés indigènes qui sont devenues les deux cépages blancs que les rouges, les plantes, protégé par des murs en pierre de petites roches volcaniques, sont couvertes de brousse, pour protéger le vent qui souffle souvent dur à l’intérieur du volcan.
La particularité de cette plante est situé à l’intérieur de la caldeira du volcan de plus de 1700 mètres au dessus du niveau de la mer et ne sont pas irriguées, sauf la nuit ou à l’humidité de la pluie peu au cours de l’été.
Gros bouquets doux recueillies auprès de toute la population et mis dans des paniers sur leurs têtes (femmes) ou à dos d’âne sont vendus sur le marché de São Filipe, tandis qu’un grand pourcentage est porté à la cave (“Cha” à l’intérieur du volcan dans le village de Portela et “Sodade” du volcan à Achada Grande) pour la production du célèbre vin de Fogo, appréciée par tous les touristes qui participent dans les restaurants locaux, alors chaque fabricant maintient une quantité de raisin pour faire du vin à la maison de la traditionnelle locale l’Manecom, à boire en famille ou entre amis.
Comme pour le café, la production limitée ne permet pas l’exportation de ce produit, qui doit être consommé dans «notre terre».
Coopération italienne ces dernières années a conduit à des siècles d’expérience qui a permis aux producteurs locaux pour améliorer un vin déjà bien et commencer une nouvelle production tels que de la grappa (distillé à partir du vin de raisin), le vin de raisin et de liqueurs à base d’herbes.
Excellents souvenirs pour les touristes.